Acheter un piano : considérer la longueur, la tension des cordes et la table du piano

La longueur des cordes ainsi que la surface de la table d’harmonie et les dimensions de la table d’harmonie sont d’autres éléments différenciateurs lors de l’achat d’un piano.

La dimension de l’espace

Plus les cordes sont longues, plus la table d’harmonie est grande et plus la surface de la table d’harmonie (ce qu’offre le piano à queue) est grande, plus on obtient du corps, de la profondeur et du son. Selon l’espace, le joueur de piano aura besoin d’un piano à queue plus ou moins grand pour assurer le son dans tout l’espace. Par exemple, dans une salle de concert d’un auditorium, il aura besoin d’un piano à queue, pour pouvoir remplir tout l’espace de son. Pour une salle de concert de taille moyenne ou un grand salon dans une maison, un piano à queue ¾ ou même un piano à queue ½ suffirait. Selon le type d’acoustique, les mètres cubes de l’espace et d’autres facteurs tels que la décoration qu’il a  dans l’espace par absorption, du son (comme les tapis, les canapés, le bois, les livres, etc.) détermine le choix du piano adéquat. Pour trouver celui dont vous avez besoin, consultez https://www.sonovente.com

La pression

La structure d’un piano à queue peut supporter jusqu’à 30 tonnes de pression en raison de la force que chacune des cordes exerce sur elle. Cette pression va directement à la harpe et rayonne sur l’ensemble de la structure en général. Il en va de même pour les pianos droits, mais avec moins d’intensité.

Il faut dire que la qualité des matériaux influence le résultat final plus qu’on ne peut l’imaginer. Le son, le toucher, le timbre et la performance dépendent beaucoup de ces facteurs, au point qu’un piano droit de haute qualité peut être dans certains cas même supérieur à un piano à queue de classe inférieure.